Oser se retrouver dans l’intimité d’un cercle de parole et poser la délicate intention de parler, d’écouter, d’être en silence.

En petit groupe, à égalité, sans jugement, sans réponse, sans conseil, avec un thème ou pas.

Echanger autour des sexualités : chacun-e les siennes, sans norme, avec le droit de changer, évoquer ce qui fait joie, ce qui fait aïe, ce qui questionne dans le corps, le cœur et l’âme.

Dire JE, oser ce qui ne se dit pas, ce que j’ai vécu, ce que je vis, ce que je sens, laisser résonner… le temps de se sentir reliés.

Passer du Je au Nous et se sentir plus fort-e-s à la fin.

 

Publicités