Définition

Les pratiques restauratives (réparatrices ou restauratrices) traitent des conflits de nature à engendrer des répercussions  importantes (d’ordre personnel, familial et plus largement social) sur les personnes qui en sont les victimes ou les auteurs, leur entourage et les communautés auxquelles ils appartiennent.

Elles ont pour objectif d’offrir la possibilité à l’ensemble de ces personnes de prendre une part active dans la recherche et la mise en œuvre des solutions susceptibles de leur permettre de reprendre le cours de leur vie (restauration) le plus apaisé possible.

CE qu’elles ne sont pas :

  • N’est pas spécialement dédiée aux victimes.
  • N’est pas exclusivement tournée vers le pardon.
  • N’est soumise à aucun dogme religieux.
  • N’a aucune ambition thérapeutique.
  • N’est pas exclusivement focalisée sur un résultat.
  • N’est pas exclusivement mise en œuvre à côté du système de justice pénale classique.
  • N’est pas exclusivement réservée au traitement des infractions de faible gravité.
  • N’est pas nécessairement opposée à la rétribution de l’acte.
  • N’est pas destinée à devenir une alternative à l’emprisonnement.

Avantages comparés

Publicités